Chemins de Compostelle dans les Alpes Maritimes

 Club Rando 06 inaugure les chemins de Compostelle dans la région niçoise.

Nous débutons ce cycle de randonnées qui sera étalé sur plusieurs mois (voir années…) entre Menton et le département du Var dès ce dimanche 10 février avec le premier tronçon au départ de  Menton et Roquebrune Cap Martin.

Ce thème de Compostelle mérite quelques explications. Pour ma part, en tant que guide, je considère la marche comme une source de développement personnel et aussi donc comme une forme d’activité spirituelle. A chaque pas que je fais, je me sens relié à la nature et à la magie de la vie. A travers la marche je rencontre la nature et le monde, et je suis relié à l’univers. Je ne suis pas un « croyant » classique et pour moi tous les chemins mènent à Compostelle (et non pas à Rome) ! Après tout à chacun son propre cheminement. Pour moi Compostelle c’est tous les jours et partout, dans les Alpes, au massif du Mont Blanc, dans la Vanoise, dans le Mercantour, à Madère, au Maroc, au Nouveau Mexique… La spiritualité et aussi dans cette orchidée, dans ce chamois qui bondit, et aussi dans ce loup qui chasse sa proie. Comme le dit le sage indien Sitting Bull : « Tout ce qui passe près de moi me parle ». Partout la nature m’éblouit par sa beauté et ses mystères et m’invite à méditer. Et partout il m’arrive de rencontrer des hommes sensibles, ouverts d’esprit, prêt à s’interroger, à ressentir,  à réfléchir loin des dogmes dont on ne peut plus désormais intellectuellement ni spirituellement se satisfaire…

Mais revenons à nos moutons et à Compostelle :  il nous a paru donc intéressant d’inaugurer ces chemins de Compostelle pour leur intérêt culturel et historique et pour marcher aussi sur les pas de ces hommes qui ont parcouru cet itinéraire.

Concernant l’origine de ce chemin nouvellement retracé, donnons la parole à l’ASSOCIATION PROVENCE – ALPES – CÔTE D’AZUR – CORSE des AMIS des CHEMINS de SAINT-JACQUES-de-COMPOSTELLE et de ROME :

« L’idée de définir, à partir de l’histoire et du patrimoine un tracé permettant de marcher vers Compostelle depuis la Provence, le Dauphiné et le Piémont a été soumise en 2000 à la FFRP ; en amicale coopération avec cette dernière, les recherches, reconnaissances, démarches diverses ont abouti à l’homologation :

  •  du GR 653D ( Chemin de Saint Jacques – voie Domitienne)
  •  et du GR 653A ( Chemin de Saint Jacques – voie Aurélienne ).

Interlocutrice privilégiée des pèlerins sur ce chemin, l’Association a établi des contacts notamment avec la Confraternita di Amici di San Jacopo de Perugia et l’Association Européenne de la Via Francigena, permettant de réaliser ce chaînon manquant parmi les grandes voies de pèlerinage de l’Europe du Sud entre les Chemins de Compostelle et la Via Francigena vers Rome. »

source : http://www.compostelle-paca-corse.info/Chemin/chemincompostellepaca.html

Premières randonnées :

  • 10 février : Menton

Infos sur la chapelle de St Jacques à Menton : http://www.nicerendezvous.com/car/201005079002/menton-chapelle-saint-jacques-plaque-du-chemin-de-saint-jacques.html

  • 24 fevrier : Drap et Laghet

A noter que nous ne suivrons pas strictement  à tout moment le tracé défini en raison des parties goudronnées ou de route qui présentent moins d’intérêt pour le randonneur. Mais peu importe, les variantes font aussi partis du chemin !

Auteur : Fabrice

 

 

Une réflexion au sujet de « Chemins de Compostelle dans les Alpes Maritimes »

  1. Bonjour, merci pour ces informations, elles m aideront car au mois d aout je pars sur les chemins avec une amie… j habite à ^pierrefeu, prés de gilette…

    bonne route à vous aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *