Les Accompagnateurs en Montagne

Les Accompagnateurs en montagne de l’équipe de Rando 06 sont titulaires du Brevet d’Etat d’alpinisme mention « Accompagnateur en Montagne ». Sur cette page nous vous donnons des informations sur notre profession, et découvrez ici vos avis publiés concernant nos prestations ! 🙂

Découvrir la montagne autrement

  • Découvrir les paysages, les richesses des différents milieux naturels, aller à la rencontre de la faune sauvage, la flore avec les plantes médicinales et comestibles, les orchidées
  • Vous proposer les destinations les plus adaptés selon les saisons, les altitudes… Parfois aussi des itinéraires insolites et en dehors des sentiers battus
  • Vous faire découvrir la vie en montagne ou dans les campagnes, rencontrer ses habitants, le patrimoine des villages, des hameaux, des alpages. Découvrir aussi le patrimoine archéologique des Alpes avec la Vallée des Merveilles par exemples ou bien avec les randonnées autour des villages perchés ou même encore partir à la découverte d’autres patrimoines tels les produits du terroirs…

Notre diplôme

Le Brevet d’Etat d’alpinisme mention « Accompagnateur en Montagne » est le seul diplôme qui permet d’encadrer des randonnées contre rémunération en milieu montagnard. Nous pouvons ainsi encadrer des treks (séjours itinérants), les randonnées pédestres, la raquette à neige, la marche nordique et parfois le canyoning, ou le VTT, (nécessite des qualifications optionnelles). Nous avons aussi le statut de formateur d’après nos prérogatives et pouvons organiser des formations par exemple sur l’environnement (faune, flore, géologie, archéologie etc.), sur la sécurité en montagne, ou toute autre thématique liée à l’environnement dans lequel nous évoluons.

Aujourd’hui le diplôme d’état  DIPLOME D’ÉTAT D’ALPINISME-ACCOMPAGNATEUR EN MOYENNE MONTAGNE (DE AMM) est une formation comportant un examen sélectif d’entrée (examen probatoire), puis plusieurs stages de formations théoriques et pratiques sur le terrain en contrôle continu (UF), un stage d’observation, un stage d’encadrement sur le terrain (20 randonnées à encadrer en tant que stagiaire), et un examen final. Cette formation nécessite au minimum 2 à 3 ans.

Alain accompagnateur en Montagne de l'équipe Rando06 dans la Vallée des Merveilles
Alain accompagnateur en Montagne de l’équipe Rando06 dans la Vallée des Merveilles

La connaissance du terrain et des régions

De part leur formation et leur expérience, les AEM sont donc également des guides naturalistes ou encore des « guides de patrimoine ». Ils connaissent la faune, la flore, les traditions, le patrimoine historique et archéologique des régions où ils exercent, les petites histoires et anecdotes qui agrémentent vos expériences de randonnée.

Les Accompagnateurs en Montagne sont des acteurs qui valorisent les régions où ils exercent. Avec comme objectif de vous faire découvrir les itinéraires réputés mais aussi des itinéraires originaux, les coins secrets parfois hors des sentiers battus.

Fabrice Morel ici en Martinique fait découvrir la richesse botanique de la forêt tropicale

Les risques en montagne et pourquoi choisir des professionnels diplômés pour votre sécurité ?

La randonnée en montagne est beaucoup plus accidentogène qu’on ne le pense. La mortalité en randonnée est supérieure par exemple qu’en alpinisme (d’après les statistiques révélées par le Système National d’Observation de la Sécurité en Montagne) ! Car les incidents parfois anodins peuvent vite devenir plus graves. Aussi soyez très prudents et ne partez pas avec n’importe qui ! Une balade « entre amis » ou pire, entre inconnus rencontrés sur les réseaux sociaux peut dégénérer en galère car la gestion des groupes, la gestion de la sécurité liée aux aléas météo ou aux difficultés rencontrées sur le terrain nécessitent des compétences.

Exemples de risques

  • La météo change vite : un orage qui arrive subitement, un sentier écroulé, un brouillard qui tombe…
  • Une mauvaise maitrise de la lecture de carte, de l’orientation en montagne, le manque de préparation des itinéraires.
  • Des mauvaises surprises sur le terrains : des sentiers parfois écroulés, une carte imprécise, passage vertigineux, des difficultés d’orientation en cas de brouillard ou à cause de chemins mal indiqués… que faire ?
  • Un problème de santé loin des secours : une fatigue soudaine, hypoglycémie, un malaise, une entorse sur un sentier isolé loin de tout liaison téléphonique.

En hiver tous ces risques sont démultipliés par la présence du froid et les secours doivent être bien organisés…

Et les accompagnateurs en montagne sont formés pour cela :

Ne partez pas en montagne avec n’importe qui !

La sécurité en montagne et la gestion de groupes nécessite une formation sérieuse.

Des personnes proposent parfois des sorties de randonnée (notamment sur le site OVS), sans connaître vraiment le terrain, sans avoir les compétences pour bien lire une carte, utiliser un GPS, prévenir des secours, gérer un groupe. Dans certaines associations, des bénévoles se retrouvent à guider des groupes de 25 personnes (parfois plus) après avoir suivi une formation d’une semaine… Les AEM quant à eux suivent des formations sous forme de stages étalés sur 3 ans minimum avec un examen d’entrée sélectif, des modules de formation avec examens et notations sur la pédagogie, connaissances en faune, flore, sécurité, milieu hivernal, raquettes à neige, orientation, etc.). Puis un stage pratique en situation d’encadrement avec 20 randonnées (avec conseiller de stage), rédaction d’un mémoire et enfin examen final également sélectif.

Aussi demandez vous si le guide a un diplôme d’état ou pas, s’il est compétent et apte physiquement pour organiser des secours et porter assistance ? Sans oublier que le guide est là pour vous sensibiliser à l’environnement, à échanger avec vous et transmettre.

Savoir organiser un secours en montagne

Des accidents arrivent aux débutants mais aussi aux baroudeurs les plus expérimentés : une entorse ou une chute sur un itinéraire isolé loin de secours peut avoir des conséquences dramatiques.

Les AEM sont formés et participe à des formations de recyclage pour faire face à ces situations. Ils disposent des moyens nécessaires (radio secours VHF), formation de secourisme et sont capables physiquement d’assurer votre sécurité et ce même en situation d’isolement.

Autres qualifications

Les guides de Rando06 sont partenaires du Parc National du Mercantour et suivent à ce titre de nombreuses formations régulièrement sur la faune, la flore, la géologie, le patrimoine…

Ils sont titulaires pour la plupart de l’agrément Merveilles (pour emmener des groupes sur le site réglementé du secteur des Merveilles). 

L’obligation de moyens

Nous devons mettre en oeuvre les moyens nécessaires pour votre sécurité :

  • Moyens pour prévenir les secours (radio en zone isolée)
  • Savoir organiser un secours : prévenir les secours en montagne, faire un rapport au médecin, prévenir les secours du lieux précis du secours, organiser une zone DZ (« drop zone ») pour atterrissage d’un hélicoptère,
  • Formation aux premiers secours pour porter assistance…
  • Formation de recyclage obligatoire tous les 6 ans
  • Déclaration en préfecture et titulaire d’une assurance Responsabilité Civile Professionnelle.

La gestion des groupes et des publics

Ils sont habitués toute l’année à encadrer tous les publics et à générer une dynamique de groupe.

Découvrir de nouvelles activités

Les Accompagnateurs en montagne disposent aussi d’autres qualification comme la marche nordique et vous proposent de découvrir de nouvelles pratiques :

  • La marche en pleine conscience pour mieux déconnecter du quotidien, et vous reconnecter à la nature (et à vous même)… Amplifier le plaisir de la marche pour votre bien être moral et physique.
  • Randonnées « Aventures »

C’est aussi tout cela notre métier ! Et chaque accompagnateur vous fait découvrir selon ses passion, son expérience et sa personnalité

(1) Jusque récemment existait le titre Accompagnateur en « Moyenne » Montagne (par opposition aux « Guide de Haute Montagne » qui pratique les techniques des Haute Montagne c’est à dire l’Alpinisme, l’escalade, tout ce qui nécessite des techniques de corde. L’accompagnateur lui ne doit jamais recourir à ces techniques de corde à l’exception de la « main courante » en cas de sentier écroulé ou passage délicat (mais il ne doit pas faire de l’escalade pour franchir un obstacle). Le terme de Moyenne Montagne a toutefois été supprimé à juste titre : l’accompagnateur peut exercer son métier de 0 m (niveau de la mer) à près de 5000 m au Népal sans recourir à des techniques d’alpinisme. Et d’ailleurs le guide de Haute Montagne peut aussi exercer son métier au niveau de la mer, certaines montagnes ou escalades commencent à 0 m d’altitude…

Mais mieux qu’un long discours, découvrez cette vidéo intitulé « Un ticket pour le Mercantour » qui met en scène notre métier avec Gilbert, un des accompagnateurs en montagne de notre équipe . Cette belle vidéo présente également tout le charme de notre pays : prendre un bus depuis la mer Méditerranée, pour se retrouver en 2h au coeur du Parc National du Mercantour !

Une vidéo avec Gilbert qui exprime bien ce qu’est le métier d’Accompagnateur en Montagne

Auteur de l’article : Fabrice

2 commentaires sur “Les Accompagnateurs en Montagne

Répondre à Couleurs d’automne des méèzes dans le Mercantour et initiation marche en pleine conscience – Rando 06 Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.